Le bestiaire de Wyrm


 Le drake rocailleux, affublé du sobriquet de mange-cailloux, est une créature du Vide vivant dans les ceintures d'astéroïdes au sein desquelles il aime se fondre, grâce à ses écailles ayant l'apparence de la roche. En mesure de rester immobile durant de longues périodes, le drake rocailleux est un fléau pour toutes les nefs spatiomantiques croisant à portée de ses sens, qui détectent métaux et alliages dont il se nourrit. Particulièrement présent dans la Sphère de Wyrm, il serait apparut en nombre après les Huit invasions draco-élémentaires débutant en 6329cs. 
Combat : Le drake rocailleux préfère utiliser sa ruse pour tendre des embuscades, attaquant en groupe depuis plusieurs positions. Il ne possède aucun souffle ni pouvoir élémentaire hérité d'un lointain parent, mais sa mâchoire peut éventrer la coque la plus épaisse.
Face à un adversaire jugé trop dangereux, le drake rocailleux peut décider de sacrifier son essence vitale en déclenchant une Trombe élémentaire, un tourbillon de poussière hautement concentré, pouvant frapper à 100m en infligeant 5d4 points de dégâts, mais provoquant également dans l'atmosphère d'un navire de moins de 20 tonnes une tempête étouffante nécessitant un jet de choc métabolique, sous peine de s'évanouir en suffoquant.

Habitat/ Société : Regroupés en petits groupes d'une quinzaine d'individus, les drake rocailleux vivent dans de grandes cavernes au cœur d'une ceinture d'astéroïdes riche en minerais rares. Chaque individu dispose d'une alcôve où il entrepose son butin, gemmes et fragments de minerais métalliques. Celui disposant de la plus grande collection est le chef du groupe et organise les chasses aux nefs spatiomantiques, un passe-temps apprécié de tous. Un drake rocailleux ne fera aucune différence entre un objet métallique magique ou non, seul son alliage l'intéresse. Lorsque le chef du groupe chassera, lui seul acceptera éventuellement de négocier avec un équipage se montrant difficile à combattre, il baragouinera alors dans la langue en usage, mais tentera à tout instant d'attaquer.
Dans la Sphère de Wyrm, les drake rocailleux subissent l'influence de la Saison du sang, et deviennent alors un véritable fléau pour tous les voyageurs sillonnant l'espace sauvage. Les syndarhanaa se sont fait une spécialité du harponnage de ces créatures, préférant généralement les éviter, mais les affrontant en cas de nécessité.

Ecologie : Un drake rocailleux semble doté d'une longévité conséquente, et bien que sa nature belliqueuse réduise fortement son espérance de vie, celle-ci peut dépasser les cinq siècles. Sous l'influence d'Arath, le soleil d'or de Wyrm, certains drake développent une résistance à la magie supérieure, ainsi qu'une intelligence plus grande, faisant d'eux de redoutables meneurs retors.
Les drake rocailleux ne s'accouplent que durant la saison du sang, dans une frénésie faisant se tenir à l'écart tout ceux qui passent aux abords. Ils donnent naissance à une dizaine de nouveaux nés par portée, ce qui en fait une espèce draconique particulièrement féconde. Peu intéressé par l'éducation de leurs jeunes, les drake laissent ces derniers s'adapter à leur environnement.